Selon une étude scientifique Le divorce est génétiquement programmé !

_

Une étude scientifique publiée dans  la revue Psychological Science suscite un grand intérêt .Elle est menée par les chercheurs, de l’université de Virginia Commonwealth aux États-Unis et celle de Lund en Suède et  étudie la question du divorce, en essayant de répondre à cette question : divorcer est-il possiblement lié à la génétique ?

Pour les auteurs de l’étude, la réponse est clairement affirmative. Le divorce est lié aux gènes et la propension  du divorce est  transmissible aux descendants.

Selon cette une étude le divorce serait lié à des facteurs génétiques, il est transmis génétiquement .Ainsi les enfants adoptés divorcent si leurs parents biologiques sont divorcés.

 L’analyse des données sur l'adoption concernant  20 000 Suédois a montré qu'en matière de divorce, les enfants adoptés reproduisaient le même schéma que leurs parents biologiques.

Selon Jessica Salvatore, auteure de cette étude, ceci est lié à d’autres caractères tel que la colère et l’impulsivité .Par ailleurs il n y a pas de fatalité, c’est un facteur de risque parmi d’autres. Ceci permet de maitriser ce facteur et d’en tenir compte dans les thérapies de couple.

 Cette étude a montré que les divorce peuvent être plus nombreux dans une lignée ,sans rapport avec l’environnement culturel ou social. Le divorce est donc soumis à la régulation génétique et se transmet d’une génération à l’autre.