Voici pourquoi nous devons arrêter d’utiliser le sèche-mains ?

Beaucoup de gens pensent que toutes les salles de bains publiques devraient avoir un sèche-mains. Mais, une étude récente a montré que ces sèche-mains pourraient ne pas être aussi hygiéniques que nous pensons.

Dans une étude récente, publiée dans Journal of Applied Microbiology en 2001, on a examiné la dispersion du virus par trois différentes méthodes de lavage des mains: serviettes en papier, sèche-mains" à air chaud" classiques, et le sèche-mains à air propulsé tel que le Dyson Airblade.

Les chercheurs ont constaté que les modèles de type Airblade répartissent 1.300 fois plus les bactéries que les  serviettes en papier et 60 fois plus que le sèche-mains air chaud. Les chercheurs ont également constaté que les séchoirs à air propulsé peuvent propager des virus jusqu'à 3 mètres, tandis que les sèche-mains à air chaud standard propagent seulement à 75 centimètres et les serviettes de toilette à seulement 25 centimètres.

Les chercheurs de cette étude ont demandé aux participants de porter des gants et de se laver les mains. Ils ont ensuite été invités à sécher les mains en utilisant une des trois méthodes de séchage des mains. Dyson a souligné que les gants contenaient une concentration anormalement élevée de virus, car une personne normale aurait lavé ses mains avec de l'eau et du savon avant d'utiliser le sèche-mains.

Ainsi, les représentants de la compagnie soupçonnent qu'il pourrait y avoir un acte criminel dans le ventre sombre de l'industrie. Un porte-parole Dyson a déclaré que l'industrie de la serviette en papier effraie le public avec ce type de recherche. Il a également mentionné qu'elle a été effectuée dans des conditions artificielles, en utilisant des niveaux anormalement élevés de contamination par le virus sur des mains gantées et non lavées.